One Strike

Critique par Yann Grenier

 

One Strike est un jeu de combat de style rétro, situé dans le Japon médiéval, qui se démarque des autres jeux du même genre en termes d’esthétique et de gameplay. L’alignement de six combattants de One Strike est unique, car chaque personnage à son propre style d’arme et d’attaque. Peu importe qui vous choisissez, le style de combat est très variable et dégage une impression de tension que je n’ai pas ressentie depuis longtemps dans un jeu du genre. Contrairement à de nombreux jeux de combat, les personnages de One Strike ne peuvent pas sauter. Au lieu de cela, ils ne peuvent que se déplacer d’un côté à l’autre en mode duel sur une scène 2D.  Restant fidèle à son nom, il suffit d’un coup pour vaincre votre adversaire et gagner votre match, sauf si vous jouez en mode multijoueur ou arcade, auquel cas chaque partie est de cinq rounds. Bien que le jeu dispose de quatre modes solo, le mode multijoueur local est l’endroit où le jeu est le plus amusant, car son style de combat à un hit-kill fait des parties intéressantes.

37910676_10213781185656821_583922360332058624_n.png

Les trois niveaux de difficulté d’IA sont  relativement facile, vous  pouvez considérer  ceux-ci comme des niveaux d’entrainement et apprendre à mieux développer vos blocages et vos coups frappés. De notre côté, il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre que , bien que physiquement harcelant, nos adversaires en milieu de match sont plus souvent en retrait et ainsi plus facile à repousser. Vos compétences seront vraiment mise à l ‘épreuve au moment où vous donnerez un contrôleur Joy-Con à un deuxième joueur humain, One Strike brille sur cette aspect. Les duels peuvent durée de deux secondes à plusieurs minutes, le tout est en fonction de votre capacité à tromper votre adversaire.

38025506_10213781184656796_1286273783811801088_n.png

Les visuels du jeu sont à mi-chemin entre 8 et 16 bits. Des portraits de personnages très détaillés se heurtent aux silhouettes de personnages réels qui, malgré le fait de ne pas avoir les traits du visage appropriés, trahissent leur génération avec des cadres d’animation fantastiques. Il y a une scène individuelle pour chaque personnage et la musique est un mélange d’instruments traditionnels japonais à l’émulation de puce sonore Sega Mega Drive ou de la  Neo.

38085993_10213781184936803_4958781524120961024_n.png

Le seul gros bémol sur ce jeu est le fait qu’il n’y ait que six personnages. C’est bien peu , mais j’ai eu une bonne nouvelle des développeurs , ils ajouteront éventuellement de nouveaux combattants. C’est bien de voir que le titre pourra continuer de progresser par de futur update. Un jeu aux allures simple mais beaucoup plus technique qu’il n’y paraît. Encore un jeu à petit prix, qui je vous assure en vaut le coup. Merci à l’équipe de Qubic Games pour le code-presse qui a permis la réalisation de ce test ! Pour la bande-annonce du jeu, c’est ici.

Note: 7/10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s