Dust : An Elysian Tail

Critique par Yann Grenier

Dust: An Elysian Tail est un excellent jeu dessiné à la main et animé par un développeur seul, il s’agit d’une lettre d’amour magnifiquement écrite à l’intention des fans du sous-genre Metroidvania. Que vous jouiez pour une histoire captivante, un combat passionnant ou la joie de l’exploration, Dust est tout et plus encore.

41430087_1848555688562260_2884051972120379392_n.png

Votre voyage débute dans une clairière magique et vous fait traverser des cavernes de glace faiblement éclairées, des forêts mortes, des chaînes de montagnes aux sommets enneigés, etc. Chacune monde prend vie avec une beauté picturale rarement vue dans les jeux modernes. Les effets météorologiques dynamiques et l’utilisation subtile de l’éclairage ambiant procurent une forte impression. La distribution est animée par une variété d’animaux parlants, rappelant fortement les films d’animation des années 90. Leurs contours sont basiques, mais leurs caractéristiques exagérées et leurs costumes bien dessinés font que chacun d’eux se distingue, franchement c’est incroyablement beau et imaginez … une seul personne à réussi ce tour de force – Incroyable !

41473110_479242342555931_4726147111614152704_n.png

Le personnage principal est visuellement bien réussi, son chapeau en lambeaux et sa lame runique chatoyante, Ahrah, lui donnent une silhouette incomparable. Il vous suffira de le contrôler quelques secondes avant de vous sentir connecté avec lui. Cela s’explique tout autant par ses animations soyeuses que par la réactivité des commandes. Il esquive, saute et réduit à néant un bon nombre d’ennemi à la fois, le combat est des plus fluide – vous pouvez même sauter pour écraser une bande complète d’ennemis par un coup sauter brutal.

41436961_1916492905313609_5189025894701727744_n.png

Les combats contre les boss sont si bien intégrés dans l’histoire, que c’est un peu dommage, car il manque un peu de mordant au combat. Malgré les plaisanteries véritablement amusantes entre Dust et son compagnon de route Fidget, l’intrigue se penche régulièrement sur des questions telles que la rédemption, la moralité en période de pauvreté et de guerre et la nature même de l’âme. Le personnage principal est intérieurement en conflit d’une manière plutôt … unique. Il est rare que ce genre de jeu ait une histoire aussi vaste combiné aux systèmes d’attribution des quêtes, de l’artisanat et des statistiques. De nombreux PNJ peuvent vous donner des quêtes secondaires qui, une fois terminées, vous donnent un bon nombre de XP pour vous améliorer. Chaque fois que vous augmentez votre rang, vous améliorez l’une des 4 statistiques de base: la santé, l’attaque, la défense et la magie.

41459345_1955254731161644_764062007509909504_n.png

La plate-forme est solide et bien pensé, chaque nouvelle zone apporte de nouveaux dangers et des puzzles légers, vous assurant ainsi de rester sur vos gardes. Comme vous vous en doutez, revisiter les anciennes zones avec de nouvelles capacités génère des récompenses généreuses. La plupart des joueurs auront besoin de 13 à 18 heures pour tout obtenir, tout en effectuant un minimum d’exploration et quelques retours en arrière.

41654924_281528505781121_5515652479615762432_n-e1536627902333.png

Le verdict, un jeu fabuleux ! Il est difficile de croire qu’un titre aussi riche et raffiné est le fruit d’un seul homme, Dean Dodrill. En plus de l’incroyable bande-son orchestrale et les voix off avisées, en portable ou en dock, ce jeu es fait pour la Switch. Il est rare de voir un jeu de cette qualité sortir de l’ombre pour devenir plus qu’un simple jeu video, mais une oeuvre d’art à part entière. Je souhaite fortement voir ce jeu devenir une série!

Merci à Humble Hearts – Dean Dodrill pour le code-presse, mais surtout pour ce chef-d’oeuvre !

Pour la bande-annonce, c’est ici !

Note : 9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s