Full Blast

Critique par Yann Grenier

Les Shoot-em-ups ont trouvé leur place sur le Nintendo Switch grâce à des jeux tels que Sine Mora EX et les nombreuses rééditions de titres d’arcade. FullBlast se lance dans l’arène  avec sa propre barrage d’ennemis.

Une attaque extraterrestre éclate et en tant que pilote, vous devez aller détruire tous les ennemie. C’est là l’essentiel, bien que le jeu ressente le besoin d’avoir des échanges de dialogues absolument inutile. En y repensant, le ton est simplait, malgré la situation grave, tout le monde semble être assez laxiste – à passer rapidement.

41900444_545040142600060_2535724583906967552_n-e1537191933261.png

FullBlast émule l’apparence des jeux avant lui, avec des modèles et des textures 3D relativement bien rendu. Le jeu peut être aussi éblouissant que possible, mais retombe rapidement dans la redondance graphique. Avec des balles multicolores qui volent gracieusement à travers l’écran, les ennemis explosant et se déplaçant à une vitesse de 60 images par seconde, FullBlast sait simuler visuellement, jusqu’à ce que vous réalisiez qu’il manque une petite couche de verni. Les niveaux ont également tendance à partager les mêmes environnements les uns avec les autres comme dit plus haut.

41936449_2167962726811225_4052679068322103296_n.png

Je n’ai pas aimé la bande son, pourquoi un riff de guitare si générique et fade…  Au début, on ça semble bien, mais ça continue encore et encore. Peu importe à quelle distance vous entrez dans le jeu, cette même mélodie ennuyeuse continue à jouer. C’est facilement le pire aspect de FullBlast – un cas flagrant d’un besoin urgent sur Switch de Spotify.

41951396_266973737480612_2191135646897143808_n.png

À travers une série de douze niveaux, vous prenez le contrôle de votre vaisseau et maintenez le bouton de tir enfoncé à fond. Il y a des ennemis à tuer, des boss à vaincre et des bonus à collecter. À la base, c’est le genre de chose que vous pouvez attendre d’un shoot-em-up. Le gros problème du jeu est qu’il n’offre pas assez de variété. Les niveaux durent beaucoup plus longtemps qu’ils ne le devraient en raison de l’absence de changement dans la conception des niveau. Les boss ne sont généralement que des versions géantes d’ennemis communs, et même là, ils sont recyclés à plusieurs reprises.

42044984_210137253036710_1633800225049018368_n-e1537192597402.png

FullBlast est également très – trop – facile, c’est dû à la barre de santé généreuse fournie pour chaque vie que vous avez. Les projectiles et les ennemis sont également assez lents pour que vous puissiez réagir à temps, peu importe les circonstances.  En dehors de cela, la navigation est fluide, surtout avec les bonus qui augmentent le taux de votre puissance de feu.

FullBlast peut être amusant pour ceux qui sont relativement nouveaux dans le genre, mais il n’est cette par pour les hardcorer games – ce titre à une durée de 2h. Les fondation sont là, mais le potentiel du jeu est neutralisé par sa répétition, sa durée et sa facilité, dommage.

Merci à UFO Crash Games pour le code-presse qui a permis cette critique.

Note: 6/10

(ça peut-être le jeu parfait pour les jeunes qui débutent avec ce style… voilà pourquoi j’ai donné la note de passage)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s