Mordheim: Warband Skirmish

critique par Yann Grenier

Mordheim est un jeu tactique de très grande qualité conçu par des développeurs qui se sont beaucoup servis du matériel source, ils ont parfaitement réussi à capturer l’esthétique et le ton du jeu de table original de Games Workshop. Le gros problème dans tous ça… Mordheim est un jeu mobile gratuit qui est disponible sur iOS et Android depuis un certain temps et je sais que beaucoup déteste les ports de ces jeux mobiles sur Switch, mais parfois il faut donner la chance au coureur.

48374692_340929523395418_2414103556899471360_n

En fait, la présentation de Warband Skirmish n’est pas mauvaise. Vous commencez par recruter quelques chasseurs de trésor dans une taverne, puis vous acceptez des missions au cœur de Mordheim, la ruine maudite , afin de trouver des éclats de cristal et de les ramener pour de l’argent et la gloire. Dès la première étape, il est intéressant d’attirer des personnages en fonction de votre style de jeu préféré, puis de commencer à ramper dans les rues décrépites en combattant en duel avec les groupes d’autres joueurs.

48370805_277991626396208_7487187346316591104_n

Après un certain temps, vous aurez accumulé assez de butin pour recruter dans le parti des sorciers, des ogres et d’autres êtres très puissants. Les combats commencent alors à prendre vie et deviennent forcément plus invitant. J’ai également apprécié le fait que les personnages puissent subir des blessures permanentes au combat, les rendant progressivement moins utiles jusqu’à ce que, pour le bien de tous, vous les jetiez hors de la bande. Si un personnage est assommé au combat, il est possible qu’ils subissent une blessure, ce qui pourrait réduire ses mouvements ou son initiative, ce qui signifie qu’ils agiront plus tard que les autres personnages. Après de multiples blessures, un personnage est plus un obstacle qu’une aide, car les groupes de guerre contre lesquels vous vous associez sont basés sur le nombre brut de personnages de votre côté, et le fait qu’un seul joueur traîne les talons constitue une menace. Oh, et il est possible qu’un personnage soit simplement tué sur le coup.

48374872_596080537490403_6207936366609694720_n

Sur le plan visuel, Warband Skirmish est également relativement réussi si vous aimer ce style visuel. Les personnages et les environnements sont clairs et colorés. Cette esthétique rappelle un jeu de plateau de table. Il existe également de nombreuses options de personnalisation. Chaque bataille dure quelques minutes et ce que vous faites sur le champ de bataille est beaucoup trop monotone sur le long terme. Comme les cartes de combat sont petites et qu’il n’y a que quelques personnages impliqués dans chaque combat, la condition de victoire « tuer tout le monde » se produit presque à chaque fois. Avec si peu de récits sur lesquels travailler et si peu de choses à faire en dehors de la bataille, Mordheim est juste un cycle sans fin de bataille.

48383100_1685375441608025_8798353794208366592_n

Les développeurs ont créé un jeu gratuit et avaient besoin de réduire les choses au point de créer de courtes boucles de jeu qui inciteraient les joueurs à dépenser de l’argent réel pour obtenir les meilleurs éléments plus rapidement. La version Nintendo Switch de Warband Skirmish a un prix élevé et c’est probablement un des ses pires défauts – passer de gratuit à près de 30$, je vous laisse vous faire votre propre idée ! Au final, ce n’est clairement pas un fiasco, mais le prix en vaut t ‘il la chandelle ?

Merci à l’équipe de Legendary Games pour le code-presse.

Note : 5.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s