Anima Gate of Memories

Critique par Yann Grenier

Anima: Gate of Memories: Édition Arcane compile le jeu de base et l’histoire étendue nommée Anima: Les chroniques sans nom. Tirant son héritage, son univers et son inspiration des livres de rôles Anima (Beyond Fantasy), le JRPG pourrait avoir tous les ingrédients pour plaire à un fan de la série, mais aussi au fan du genre.

50565915_1228175220670846_2284263328287031296_n

Anima: Gate of Memories nous emmène en Gaia, un monde combinant le genre médiéval et fantastique, où une société appelée Nathaniel existe depuis des siècles pour protéger l’humanité des forces des ténèbres. Nos deux protagonistes font partie de ce groupe et la première commande que nous recevons de ce dernier au début de l’aventure est de récupérer un artefact appelé Byblos. La chasse aux Byblos a été longue et que nous arrivons enfin dans une ville ravagée par la guerre. C’est ici que nous nous retrouverons dans la Tour des Arcanes, une sorte de labyrinthe immense rempli de mystères à découvrir. Ce labyrinthe est aussi un personnage à part entière, racontées dans une narration agréable qui vous gardera en suspens tout au long de l’aventure.

51092596_769243043452144_1431443549567582208_n

Pour avancer dans l’aventure, vous devrez retrouver les souvenirs de personnes importantes qui ont une relation avec ce lieu mystérieux où vous êtes coincés. Cela se fait via une série d’énigmes extrêmement variées qui vous obligent à faire des recherches et à vous gratter la tête pour avancer. C’est ici que plusieurs fins entrent en jeu, car vous ne pourrez pas découvrir tous les souvenirs, vous devrez donc faire des choix.

50846320_758045237914070_3829777957946130432_n

Néanmoins, le gameplay lui-même offre un bon système de ciblage pour les ennemis qui vous feront face et dans l’ensemble le gameplay est relativement simple, mais un tutoriel plus approfondi aiderait les joueurs moins expérimentés. De plus, à ce sujet, les temps de chargement sont un peu longs.  Cela dit, le schéma de contrôle des personnages est solide, fait avec une vue à la troisième personne et aidé par une possibilité de cibler les ennemis et, enfin, différentes techniques et compétences pour enchaîner les adversaires avec des combos. Les différentes attaques que vous pouvez utiliser sont déverrouillées via un arbre de compétences spécifique à chaque héros et peuvent, dans la plupart des cas, être améliorées jusqu’à trois fois. Tout coûtera des points de compétence, mais il faudra un niveau minimum pour débloquer des mouvements plus puissants qui ont du sens afin de maintenir une progression constante. Outre les attaques que vous affecterez aux différentes clés de vos combos, il existe également des capacités passives et des techniques de soutien. L’arbre de compétences est divisé en plusieurs segments et si vous activez des compétences qui se trouvent sur la même ligne, vous débloquerez des bonus passifs tels que des gains de HP, de défense ou de magie.

Un jeu surprenant par sont ampleur considérant que ce jeu vient d’un Kickstarter, mais force est d’admettre que ce jeu n’est pas très loin question qualité vs un AAA. Forcement, cela apparait sur le visuel, mais avec un gameplay qui ce prend franchement bien en main et des graphismes qui donne un ton intéressant au visuel. Sans oublier la trame sonore qui est simplement épique. Pour les fans du genre, c’est un achat qui vous comblera.

Merci à BadLand Publishing pour le code-presse.

Note: 8.5/10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s