Dragon : Marked for Death

Critique par Yann Grenier

Voici le nouveau jeu par Inti Creates, connu pour avoir développé Azure Striker Gunvolt, blaster Master Zero, etc. Ce développeur a beaucoup d’expérience dans la création de plateformes d’action frénétique et, dans Dragon : Marked for Death, il y a des éléments RPG et coopératifs qui fusionnent parfaitement à la formule de plate-forme habituelle.

51620104_623146448155350_2279163140522377216_n

Dragon: Marked for Death commence avec une prémisse intéressante, des Dragons Astraux sont venus en aide à une tribu mourante, offrant leur sang afin de les aider à survivre. Cette tribu est devenue le clan Dragonblood, qui a été perçu comme corrompu et pervers par la Divine Famille. La Famille Divine a gouverné la plus grande partie du monde. Le jeu commence lorsque le clan du dragon est attaqué et presque anéanti par la Divine Famille. Les survivants sont composés des héros du jeu et de l’Oracle Dragonblood, qui est fait prisonnier. Les héros reçoivent le pouvoir d’un dragon, transformant leurs corps et leur disant de venger leur peuple et de rassembler les âmes de tout ce qui leur arrive pour accroître leur pouvoir.

51083998_538679763306745_5765230735673786368_n

Le gameplay ressemble à un  Mega Man booster à fond. Vous débuter avec un petit tutoriel et le jeu vous envoi immédiatement dans un taudis, qui soit dit en passant  agit comme une plaque tournante pour le joueur entre les missions, où vous pouvez accéder aux magasins, changer d’équipement et de personnages, ainsi que chercher des emplois. Les travaux peuvent être pris en solo ou à quatre, ce qui peut être fait en ligne ou localement. Après avoir sélectionné un travail, le niveau de difficulté par défaut, qui correspond au niveau recommandé, s’affiche. Vous pouvez l’augmenter pour obtenir de meilleures récompenses lors de parties subséquentes. À partir de là, vous allez naviguer sur la carte et trouver des objets, tuer des monstres ou compléter des objectifs pour terminer votre travail, le tout dans un délai imparti.

51129844_568333153635548_3592407502181892096_n

Chacun des quatre héros sélectionnables du jeu possèdent des ensembles de mouvements, des forces et des faiblesses et des capacités de mouvement différentes, exemple le guerrier est strictement un attaquant de mêlée, avec la capacité de devenir fou furieux et d’augmenter vos dégâts, tout en ayant la possibilité de former une bulle autour de vous pour arrêter les attaques. Sa capacité de mouvement est une charge qui repousse tout ce qu’il rencontre. Le Shinobi est basé sur des mouvements rapides, se concentrant sur se faufiler dans un ennemi pour obtenir un verrou temporaire sur lui afin que vous puissiez le frapper de n’importe quelle distance. Il est capable de faire des sauts doubles, muraux et glissants, ce qui lui permet d’explorer de nombreux domaines en toute sécurité.

51256852_2262136044041365_4985808606558420992_n

Un excellent jeu et étant un grand fan de Azure Striker Gunvolt, je m’attendais à un jeu abouti et Dragon: Marked for Death réussi à tous les niveaux. Il est très amusant de parcourir les cartes pour combattre les boss et récupérer le butin avant la fin du temps imparti, ce qui vaut certainement la petite courbe d’apprentissage du jeu. Cela ressemble déjà à un jeu qui a le potentiel de devenir une série, et le jeu en ligne est, en général, très stable. Pour ma part, à 4 joueurs, le jeu est à son meilleur et on parle de beaucoup de rejouabilité intégrée au titre.

Merci à l’équipe d’Inti Creates pour le code-presse.

Note: 8.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s