Sky Hill

Critique par Yann Grenier

Skyhill est un jeu en 2D qui est fortement axé sur l’exploration. Cependant, dans la mer infinie de titres similaires, qu’est-ce qui distingue celui-ci? Et bien, vous incarnez Jason Perry partie en voyage d’affaires et qui décide de passer son temps avec style en séjournant dans une suite d’un hôtel de luxe, au 100ème étage. Jason est témoin des événements horribles qui se déroulent à la télévision dans sa chambre. Le bâtiment est maintenant envahi par les mutants et, avec les stocks qui s’épuisent, Jason n’a d’autre choix que d’essayer de sortir de l’immeuble par lui-même.

52842228_391983854696823_9080360522230005760_n

Pour vous échapper, vous devrez descendre les cent étages, tout en repoussant les mutants, en collectant des objets et en gérant les ressources, y compris la faim. Les environnements sont générés aléatoirement avant chaque partie, ainsi l’emplacement des ennemis et des objets peut différer à chaque fois. Vous progressez en guidant Jason de la suite vers le bas et en cliquant sur chaque salle encore inexplorée. Chaque étage comprend un escalier central et un ascenseur, avec une pièce des deux côtés.  L’alimentation électrique de l’immeuble est irrégulière et doit être réparé  pour que l’ascenseur puisse être utilisé. La transition entre les pièces compte pour un tour et chacune d’elles épuise le compteur de faim d’une unité. Les distributeurs automatiques sont dispersés dans le bâtiment et peuvent être utilisés pour acheter des ressources utiles, y compris de la nourriture.

52686610_558073541269130_8945316627205849088_n

Votre suite est un peu comme un refuge, il contient un lit, une cuisine et un établi qui peuvent être utilisés à diverses fins. C’est ici que le gros de vos créations d’armes et de nourriture se fait généralement, ainsi que la gestion de vos inventaires. L’exploration est souvent complétée par des affrontements contre des mutants. Les ennemis ont plusieurs variétés avec des caractéristiques supplémentaires. Le combat est au tour par tour et assez simple. Vous pouvez sélectionner jusqu’à trois points que Jason peut attaquer et chaque point à une probabilité d’être touché. Plus les chances de toucher sont faibles, plus les dégâts potentiels sont importants, et inversement. De plus, Jason peut parfois esquiver des attaques, effectuer des coups critiques ou recevoir un tour supplémentaire au hasard.

52958341_433712690502603_9167614286086799360_n

Skyhill est un jeu que je ne pensais pas trop apprécié, mais qui au final a réussi à m’accrocher et toujours cette envie de continuer même si la difficulté est très relevé. Un visuel fin et sobre et une ambiance sonore adéquate. Système de combat amusant bien que légèrement relié à un certain niveau de chance, mais dans l’ensemble le jeu est très clair sur où vous devez aller et quoi faire. Une belle petite surprise que je vous recommande fortement, si vous aimez le genre.

Merci à l’équipe de Klabater pour le code-presse.

Note: 7.5/10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s