ToeJam & Earl – Back in the Groove !

Critique par Yann Grenier

L’original ToeJam & Earl sur la Sega Genesis aura frappé les esprits de plusieurs joueurs il y a près de trois décennies et par le fait même ce jeu à implanter un genre qui est devenu avec le temps un must dans bien des jeux. Le roguelike, ToeJam & Earl, est un jeu 2D isométrique de haut en bas où vous errez sur les étages de la collecte de cadeaux, en évitant des ennemis  et en collectant des pièces de vaisseaux spatiaux. J’ai déjà fini le jeu original ToeJam & Earl quand j’étais beaucoup plus jeune. Une chose est sur le jeu a clairement été fait pour les fans de la vielle-école et par la bande, il aura probablement la chance de se faire découvrir par une nouvelle génération de joueurs avide d’expérience de jeu différente.

52980035_845133322487859_1482678197261697024_n

L’équipe derrière ToeJam & Earl: Back in the Groove ont très bien réussi à retenir ce qui faisait de ce titre un jeu à part et clairement un fleuron des années 90′. Cette suite au jeu original,sans être une refonte complète du classique de Genesis, a suffisamment pour vous garder à l’écran pour de nombreuses heures. Il y a quelques petits changements pour  moderniser certains aspects tels que les gains d’expérience, la montée de niveau, l’augmentation des statistiques et le jeu coopératif en ligne.

53236120_1183263285184306_706929777012899840_n

Comme dans le jeu original, vous aurez une série d’étages composée de petites îles entourées d’eau. Les îles contiendront à la fois de bonnes et de mauvaise rencontre, qui peuvent soit chasser le personnage que vous avez choisi et essayer de vous blesser, soit fournir des améliorations bénéfiques. La plupart des cadeaux vous fourniront des objets utiles, comme des chaussures de printemps , mais vous aurez parfois quelque chose de nocif comme le raincloud. Au fur et à mesure que vous découvrez plus de cartes sur un étage, vous gagnerez de l’expérience et pourrez ensuite monter de niveau via le Wise Man Earthling, qui a tendance à parcourir la plupart des étapes. À partir de là, vous obtiendrez des améliorations statistiques aléatoires allant d’une santé accrue à un inventaire plus important, et vous essaierez de récupérer un élément de navire avant de passer à l’étape suivante. L’objectif final est de collecter les 10 pièces de navire manquantes dans les 25 niveaux disponibles.

53476479_768901820154443_2256099849042657280_n

Chaque étape est aléatoire, sauf si vous utilisez le mode de carte fixe optionnel. Ainsi, la disposition des ennemis et des objets changera à chaque tour de jeu. Il existe une poignée de mini-jeux et de l’argent à collectionner, utiles pour certaines interactions de Earthling. Vous pouvez également envoyer un ping de recherche qui agitera des buissons et des arbres à proximité, vous indiquant si des objets sont cachés proche, vous devrez donc toujours vous déplacer et les secouer pour obtenir votre prix (ou une mauvaise surprise).

53354640_1739654746167959_160132946483740672_n

Qu’il s’agisse d’un butin aléatoire, d’ennemis bizarres ou simplement du plaisir d’explorer une nouvelle zone, il est toujours nécessaire de progresser dans le jeu lorsque vous tentez de terminer une course et franchement un coup partie vous ne voyez absolument pas le temps passer. La coop locale et en ligne est excellente et il est assez facile de rejoindre un autre joueur. La fonctionnalité d’écran partagé est bien gérée, divisant ou combinant des écrans en fonction de votre proximité avec l’autre joueur. Dans l’ensemble, ToeJam & Earl: Back in the Groove est vraiment bien conçu et donne un coup de jeunesse à cette licence folle, par le biais du visuel et de la trame sonore ce jeu a tout pour être un must have.

Je suis un grand fan du jeu original  et franchement je vous suggère fortement de choisir Back in the Groove qui à mon sens est meilleur que l’original et apporte une belle folie. ToeJam & Earl: Back in the Groove se présente  comme un rogue moderne que tout le monde peut apprécier et que tout le monde devrait mettre dans leurs listes de jeux à avoir absolument sur Switch. Un hommage qui va plus loin et la passion des développeurs est clairement apparente. Bravo !

Merci à l’équipe de HumaNature Studios et Keymailer pour le code-presse ainsi que pour les heures de plaisir.

Note: 9/10

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s