Blades of Time

Critique par Yann Grenier

Ayumi, superbe chasseuse de trésors, entreprend un voyage sur une ancienne île à la recherche d’aventures. L’île regorge également de la magie du chaos, abritant à la fois des monstres assoiffés de sang avec une prémisse de manipulation du temps.

Blades of Time est un excellent concept dans un ensemble inégal. Un port Switch intéressant, mais qui manque légèrement de fini sur certain aspects.

60270544_335932640449628_172404909293961216_n

L’histoire dans Blades of Time est mal construite, les dialogues sont terriblement ringard et c’est sans compter sur l’affreuse traduction en français qui vous fait immédiatement baisser le son lors des dialogues – c’est mieux en anglais – , mais malgré ces défauts, le jeu est vraiment le fun. Ayumi glisse sur le sol rapidement et ses attaques sont limitées à deux boutons, cependant, ses limitations ne sont pas préjudiciables. Le pouvoir du temps vous permet des attaques épique sur les ennemis, rembobinez l’horloge puis attaquer  le même ennemi encore. Vous construisez votre compteur magique en attaquant, de sorte que vous entrez dans un rythme régulier qui consiste à trancher les méchants, à lancer de la magie, puis à répéter, jusqu’à ce que tous ennemis soient détruits. Les fusils sont un ajouts intéressant au gameplay et le contrôle est bien sur ce point.

Une fois que vous aurez appris les bases de l’utilisation de votre capacité à manipuler le temps, le jeu déchaîne une nuée d’ennemis dotés de forces et de faiblesses variables pour vous obliger à adopter une approche créative. Vous pouvez écarter une horde qui avance avec votre arme, remonter le temps, puis éliminer les assaillants aériens pendant que votre clone continue de tirer dans la foule. Les outils pour compléter les sections les plus difficiles sont toujours à votre portée; il s’agit simplement de déchiffrer la meilleure méthode de conquête et d’exécuter votre plan avec précision.

60539846_820906421623544_7057627764165181440_n

Blades of Time met l’accent sur les mouvements et une arme à feu ainsi qu’une épée rendent le dynamiste assez plaisant. La caméra est loin d’être parfaite et, de ce fait, quand ont ajuste avec le stick droit ça devient dérangeant pour les yeux – mais c’est aussi la preuve du bon vouloir des développeurs qui ont déjà sortie un patch qui aident énormément cette aspect. Visuellement, comme je l’ai déjà mentionné, ce jeu est un port, donc forcément les années se font sentir, mais je trouve que le jeu se tient quand même bien.

60643392_2210058989115597_5311144042698899456_n

Il y a suffisamment d’environnements uniques pour que vos yeux restent satisfaits lorsque vous scrutez les différents environnements. Beaucoup d’action et d’options pour donner une bonne durée de vie au titre – un autre ajout inattendu est le multijoueur. Les modes compétitif et coopératif sont disponibles, Pvp, pour les fans.

Blades of Time n’est pas un grand jeu, mais il reste amusant et défoulant à souhait. Peut-être un peu onéreux considérant son âge avancé et le peu d’ajout porté à ce port. Reste que pour les fans du genre, vous aurez assurément du plaisir.

Merci à l’équipe de Gaijin Distributions pour le code-presse.

Note: 6.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s