Lapis x Labyrinth

Critique par Yann Grenier

Lapis x Labyrinth est un jeu de plates-formes de donjon extrêmement coloré de Nippon Ichi Software. Une expérience charmante et généreuse en contenu.

Les joueurs débutent en sélectionnant deux personnages parmi une belle sélections de classes. Au premier niveau, vous découvrez rapidement les rudiments relativement simples du gameplay et l’incroyable visuel du jeu. Une fois que vous aurez terminé le didacticiel, vous pourrez aller recruter de nouveaux alliés, avec un maximum de quatre personnes dans une équipe, donc les armes et les attaques sont tous plus variés les unes que les autres.

60917278_286587352220305_8315784329825353728_n

Lapis x Labyrinth a une histoire vraiment simple qui au final n’est qu’une simple excuse pour se lancer à l’aventure. Les joueurs progressent dans chacun des niveaux du labyrinthe et quand vous terminer une série de quêtes, la ville s’agrandie avec plus  personnages, boutiques etc. L’esthétique très chibi de Lapis x Labyrinth est bien rendu et les conceptions distinctes de chaque personnage donnent une belle variété – idem pour les ennemis. Chaque niveaux de Lapis x Labyrinth sont divisé en plusieurs missions que les joueurs peuvent choisir et qu’il est possible de refaire – une fois complété – à des  niveaux de difficulté variés. Les missions poussent en général les joueurs dans plusieurs étages du labyrinthe afin d’atteindre le fond et tuer le boss. Certains commutateurs vont vous déverrouiller la porte de distorsion qui vous permet de descendre plus profondément, d’autres portes peuvent s’ouvrir pour vous donner encore plus de coffres et d’artefacts.

Le jeu met l’accent sur l’argent et les items comme les armes, les butins, etc.  Des tonnes d’ennemis, l’écran éclate constamment dans un chaos pur ou les couleurs éclate littéralement. Les joueurs sont encouragés à utiliser le mode Fièvre aussi souvent que possible pour obtenir un meilleur niveau de mission. Celui-ci s’active automatiquement et chaque ennemi vaincu ou détruit ajoute à l’écran des pierres précieuses collectées automatiquement par le joueur, c’est à ce moment que vous donner le plus de coup à répétitions et que vous pouvez détruire murs et ennemis pour un maximum de lots.

Lapis x Labyrinth est simple, mais étonnamment réussi. Il réussit chaque fois à me rendre incapable de laisser tomber mes Joy con.  Ce RPG atypique entremêler de beat em up frénétique et de musique (!!!) à un côté hystérique quand l’écran pop de partout : monstres, trésors, joyaux, éclats de lumière, etc. Bref, pas un endroit de l’écran n’est épargner par la belle folie de ce titre. Un must pour les fans de jeu plus éclaté et frénétique.

Merci à l’équipe de NIS America pour le code-presse.

Note: 8/10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s