Golem Gates

Critique par Yann Grenier

Golem Gates est un mélange de science-fiction post-apocalyptique associant action, stratégie et jeu de cartes, qui oppose vos armées à des forces d’un autre monde. Choisissez parmi 100 cartes (connues sous le nom de glyphes) et libérez diverses unités, bâtiments et bien plus encore dans les combats tactiques à un joueur, en mode coop ou en mode multijoueur.

Une ancienne menace jaillit des portes du Golem et seul le Harbinger montait la garde. En utilisant le pouvoir infusé de nanites de The Ash, vous devez protéger un monde ravagé par les guerres anciennes.

61596517_1356971471133272_6795315862082420736_n

Le jeu combine habilement  les éléments de la stratégie en temps réel inspiré des jeux de cartes. Vous devez construire des unités qui apparaîtront sur le champ de bataille, comme dans un RTS, mais leurs capacités en combat sont contrôlées à l’aide de glyphes, des cartes numériques typiques qui correspondent à telle ou telle unité avec certaines capacités.  Vous pouvez utiliser le menu de chargement en bas de l’écran pour choisir les unités ou les capacités que vous souhaitez utiliser.

Dès que vos unités rencontrent un générateur, celui-ci doit non seulement être capturé, mais également protégé pendant un certain temps. Le gameplay est assez simple et intuitif, vous adapterez rapidement au style de Golem Gates grâce au tutoriel très bien présenté. Vous aurez accès à la fabrication de nouvelles cartes, ou de ce qu’on appelle la forgeage, mais au lieu de laisser les joueurs fabriquer toutes les cartes de la collection, vous recevez quotidiennement de nouvelles cartes aléatoires .

Les graphiques sont un plaisir à regarder, les modèles des unités sont très bien détaillés et vous pouvez réellement distinguer une unité d’une autre. Idem pour les effets sonores, les sons de la machinerie sont de bon calibre, tout comme ceux de l’armement.

61813679_671871133273073_6230650125060931584_n.jpg

Golem Gates  propose plusieurs modes de jeu intéressants pour les joueurs, notamment le mode multijoueur. Graphismes et bande-son plus que de niveau, ainsi que quelques aspects de jeu totalement uniques et ingénieux en font un must pour les fans du genre.

Merci à l’équipe de Digerati Games pour le code-presse.

Note: 8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s