Demon Pit

Critique par Yann Grenier

Les années que vous avez passées à massacrer des démons dans le monde mortel n’ont pas fait grand-chose pour nettoyer votre âme. Vos péchés ont été dévoilés et vous avez été jugés. Vous êtes damné pour l’éternité. La fosse vous attend! Inspiré par les jeux FPS au rythme rapide des années 1990, Demon Pit est un jeu de tir d’arène intense de style arcade. Armé d’une série d’armes à distance et d’un grappin d’âme, vous devez combattre et manœuvrer des vagues sans fin de démons dans un environnement en constante évolution. Combien de temps pouvez-vous survivre avant de vous déchirer la chair et de réclamer votre âme?

79852260_367959380710013_4134883977863364608_n

Ce jeu de  tirs à la première personne au style très rétro  de l’éditeur Digerati et du développeur DoomCube  est plus au final un jeu de tir d’arène solo. Vous débutez dans une fosse de démons et aussi vite qu’un clignement d’yeux  l’action débute avec des vagues de plus en plus difficiles. Les ennemis rappellent immédiatement Doom – ça va du crâne flottant au mort vivant, etc.

77379458_548407946005749_1109610487458299904_n

Une certaine variété d’armes vient ce greffer à l’arène après chaque vague et au final servent à ajouter de la profondeur au titre, vous avez des  lance-grenades, shoot gun, la mitrailleuse, etc. Un point a prendre en ligne de compte durant vos parties sera que les munitions ne sont pas légion, ce qui incite à les conserver au maximum.

Les visuels sont forcément old school et soit vous aller aimer ou pas, pour ma part j’ai trouvé le tous bien, mais sans plus. Par contre, la bande originale qui se répète encore et encore devient rapidement énervante.

Au final, Demon Pit  manque de contenu, même si c’est vraiment intense par moment, le fait est que ça devient vite redondant et que ça manque de variété. Demon Pit consiste à vous frayer un chemin et tout faire pour survivre, donc pour la durée de vie, c’est assez limité pour le moment. Dommage, car on voit la passion et le talent dans ce titre, simplement trop peu pour être un incontournable. Mais ça reste vraiment amusant de tuer constamment pour garder votre multiplicateur. Bref un titre cool…

Merci à l’équipe de Digerati et DoomCube pour le code-presse.

Note: 6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s