Spirit Of The North

Critique par Yann Grenier

Spirit of the North est un jeu d’aventure à la troisième personne en solo inspiré des paysages à couper le souffle et mystérieux de l’Islande. L’histoire prend racine dans divers morceaux du folklore nordique. Incarnez un renard roux ordinaire dont l’histoire se confond avec la gardienne des aurores boréales, une femelle renard spirituelle. En parcourant les montagnes et sous un ciel taché de rouge, vous en découvrirez plus sur votre compagnon et les terres en ruine.

94706006_2606377522930433_2242483067547549696_n

Ce jeu  unique n’a délibérément aucun dialogue ou proprement dit de récit. Les joueurs doivent explorer les environnements pour résoudre divers puzzles et spéculer sur le sens d’une ancienne civilisation perdue. Durant votre avancée dans ce monde, vous aurez la chance de progresser grâce à des capacités spirituelles, ce qui donne  entre autre la chance de contrôler l’esprit du renard ou se téléreporter, etc. Vous devez puisez  l’énergie spirituelle d’une fleur puis la transférer sur une statue, à partir de ce moment le jeu ouvre des chemins et engendre des changements environnementaux comme la montée ou descente des courants d’eau.

Sur le plan du contrôle du renard,  les mouvements sont assez précis, mais le tout est grandement aidé par une camera facile à diriger et cela aide grandement à bien observer et avancer dans des endroit plus petits. Considérant que les zones peuvent devenir assez grandes voir immenses par moment le seul bémol que j’aurais sur le gameplay, c’est que le renard peut courir, mais pas très longtemps avant de s’essouffler – trop court sprint pour certaine zone, rien de vraiment dramatique, mais cela aurait aider grandement à combler certain espaces vastes et légèrement vides.

Les visuels du jeu sont vraiment charmant et bien que le mode portable n’a pas la netteté que le mode TV offre, le jeu est toujours beau et agréable à explorer. La force narrative du jeu réside probablement dans son incroyable trame sonore qui reste en tête avec sa mélodie douce/amère remplie de mélancolie. Un tour de force qui vient compléter à merveille ce superbe univers. Compter un bon 5 heure pour réussir à compléter le jeu et peut-être 2-3 heures supplémentaires si vous voulez trouver tous les secrets qui se cache sous la forme de cadavres de moine.

Superbe titre indie qui se joue doucement et calmement. Beau, charmant et enchanteur.

Merci à l’équipe de Merge Games pour le code-presse.

Note:8.5/10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s