Prinny® 1•2: Exploded and Reloaded

Critique par Yann Grenier

1000 chances d’être un héros (ou de mourir en essayant). Préparez-vous pour une aventure explosive mettant en vedette le pire héros des Netherworld: Prinny! Quand leur maître démoniaque, « Beauty Queen » Etna, charge son humble Prinny Squad de chercher tout ce que son cœur désire! Cette double dose de jeux propose des graphismes mis à jour, un gameplay intense et des visages familiers de la série DISGAEA!

Fans de jeux difficiles, voici deux superbes titres de plateforme d’aventure où vous avez mille Prinnies de rechange pour terminer votre quête. Les deux jeux sont sommairement assez vintage dans leur exécution des contrôles, les sauts demanderont assurément plus de temps d’adaptation aux joueurs plus jeune. La plateforme est assez délicate, mais rien de trop impossible et certains éléments de hack et slash viennent ajouter de la diversité au gameplay. Ces titres vous demanderont beaucoup d’apprentissages de vos erreurs.

Les boss brillent par les défis qu’ils offrent aux joueurs et qui vous pousse à apprendre le plus possible les schémas d’attaques pour réussir à passer au travers ces épreuves intenses. Bien que relativement de courte durée, pleins d’éléments de déverrouillages sont cachés un peu partout. Pour les débloquer vous aurez à refaire certains niveaux à répétition – ou certains trajets – et vous obtiendrez plus de modes de jeu et d’extras. Les jeux donnent beaucoup dans l’humour et c’est tant mieux, avec un sentiment toujours optimiste et amusant qui rend l’expérience – malgré les moments de frustration du à l’aspect hard de certains niveaux – toujours plaisante. Vous aurez le sourire à plus d’une reprise.

Visuellement, on sent quand même que se sont des ports de la PSP, donc les graphismes ont quand même un certain âge. Par contre, tout est très fluide et surtout incroyablement charmant avec le design d’ennemis loufoques et les environnements éclatés et colorés à souhait. Une bande-son très jazzy vient se fusionner parfaitement aux aventures des Prinnys. Dur, mais jamais frustrant au point de lancer son contrôleur. Le côté bonne enfant fait qu’on ne peut pas rester fâché longtemps. Beaucoup de rires et de plaisir avec ce duo de jeux.

Merci à l’équipe de NIS et de REEF Entertainment pour le code-presse.

Note: 8.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s