The Bluecoats North & South

Critique par Yann Grenier

Retrouvez le sergent Cornelius M. Chesterfield et le caporal Blutch dans ce jeu remasterisé qui combine la stratégie au tour par tour et l’action en temps réel. Initialement sortie sur Amiga à la fin des années 80, cette version ravira les fans du jeu original! Maîtrisez la stratégie au tour par tour pour remporter la victoire. Prenez le contrôle de nouveaux États, sécurisez les forts et les chemins de fer pour augmenter vos ressources et dirigez les renforts envoyés d’Europe.

Revivez l’expérience de l’original « The Bluecoats North and South », en mode solo ou à deux joueurs, avec cette version, que vous soyez un débutant ou un joueur expérimenté, vous pouvez personnaliser votre expérience avec une variété d’options disponibles. Découvrez différents épisodes de l’histoire de la guerre civile américaine en choisissant l’année de début. Vous pouvez tenter de changer le cours de l’histoire ou de maintenir vos positions.

Trois modes de jeu différents: Carte stratégique au tour par tour où vous prenez en charge les opérations et déplacez vos bataillons pour capturer de nouveaux états, engager l’ennemi ou renforcer vos positions; Batailles en temps réel où vous entrez au cœur de l’action et affrontez directement l’ennemi en utilisant votre infanterie, votre cavalerie et votre artillerie pour remporter la victoire ou utilisez les forces de chaque corps pour écraser votre adversaire. Attaquez et défendez les forts et les trains en mode FPS. Le gameplay totalement repensé vous mets dans la peau du soldat. Défendez vos positions contre l’envahisseur ou prenez l’initiative en attaquant les possessions ennemies.

Une fois le jeu commencé, il est divisé en deux sections différentes. La carte du monde est l’endroit où vous passerez la plupart de votre temps, car au début de chaque tour, le joueur peut déplacer ses troupes d’un état à un autre, prenant immédiatement le contrôle du territoire s’il devient inoccupé. Si le joueur a suffisamment d’états avec des forts attachés par des systèmes de chemin de fer, il peut également gagner de l’or, qui peut être utilisé pour acheter des choses comme plus de troupes ou plus de défenses – ainsi que d’autres facteurs, comme les nuages ​​d’orage et les attaques d’autres factions. La victoire est gagnée lorsqu’une écrasante majorité des forts sur la carte est occupée par une seule armée et lorsque toutes les forces d’un côté sont anéanties. La deuxième partie du jeu concerne les mini-jeux, tous déclenchés dans certaines circonstances. Le premier mini-jeu est déclenché lorsque vous attaquez un fort ou le défendez des envahisseurs. Le deuxième mini-jeu se produit lorsque votre soldat est dans un état avec une voie ferrée lorsque le train de ravitaillement en or ennemi passe. Vous incarnez un soldat à cheval qui monte le long du train et espère le capturer avant qu’il n’atteigne votre destination afin de pouvoir emporter la cargaison d’or.

Forcément, le titre a prit quand même en âge du côté du gameplay, mais il reste sommairement amusant bien que probablement trop simple pour les joueurs sans nostalgie pour la licence. Mais j’ai eu pas mal de fun avec le mode à 2 joueurs et particulièrement dans le mode FPS qui propose de très jolie environnement. Un titre amusant, mais clairement pas pour tous et peut-être plus intéressant pour les fans de la série.

Merci à l’équipe de Microids pour le code-presse.

Note: 6.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s