Conarium

Critique par Yann Grenier

Une histoire lovecraftienne profonde et pleine de suspense avec beaucoup de secrets et d’easter egg pour les fans de l’oeuvre du maitre. Conarium est un jeu qui suit l’histoire passionnante de quatre scientifiques et de leurs efforts pour contester ce que nous considérons normalement comme les limites «absolues» de la nature. Inspiré par H.P. Lovecraft créateur de génie.

Vous ouvrez les yeux dans une pièce remplie de bruits étranges et angoissants. Des motifs de lumières exécutant une danse macabre sur les murs sont présentés par un dispositif étrange sur la table. Vous vous trouvez à Upuaut, une base antarctique située près du pôle Sud, vous trouvez l’endroit désert et vous avez le sentiment que quelque chose ne va pas du tout. En sachant que vos souvenirs ne peuvent pas vous guider, vous imposez un étrange sentiment de vulnérabilité, une sensation familière, mais étrangère …

Bientôt, vous découvrirez qu’après avoir utilisé l’appareil pendant l’expédition, vous êtes mort, mais ensuite revenu subtilement changé, parlant d’étranges souvenirs et d’endroits étranges. Vous avez perdu quelque chose d’important ou gagné quelque chose de sinistre…Vous aurez à explorer la base antarctique, ainsi que des rêves et des visions. Étudiez les indices et débloquez des secrets, tout en évitant à tout prix les êtres macabres.

Penser à ce jeu comme une simulation de marche et d’aventure accompagné de divers puzzles. Ici, la force du jeu réside dans sa super histoire où l’exploration est incroyablement bien pensé – merci à l’atmosphère ambiant très réussi. Le jeu est surprenant sur le plan visuel, nous avons ici un jeu qui est splendide et qui possède de superbes effets de lumière – tout est très bien rendu. L’ambiance sonore est aussi digne d’une mention honorable tant sa réussite est total – surtout avec des écouteurs.

Un véritable must pour les fans du genre, à coup sûr une belle réussite surtout grâce à l’histoire pleine de suspenses. Visuellement, le jeu est une réussite, il roule sur le Unreal Engine 4. Une ambiance au rendez vous et une bande-son atmosphérique pour donner au final un véritable petit bijou.

Merci à l’équipe d’Iceberg Interactive pour le code-presse.

Note: 8.5/10

#Conarium

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s