Dry Drowning

Critique par Yann Grenier

Dry Drowning est un roman visuel d’investigation psychologique qui se déroule dans une ville futuriste dystopique. Suivez l’histoire de Mordred Foley, un détective privé sans scrupules hanté par son sombre passé, et examinez une série de meurtres en série macabres inspirés de la mythologie grecque.

Ce titre fort intrigant possède un assez large éventail de personnages avec de fortes personnalités. Vous aurez à investiguer et y aller de questionnement, ce qui ce fait à travers d’arbres de dialogues dans des sessions. Vous aurez à faire des choix qui auront des répercussions sur la suite des choses. Vous ne pouvez pas faire d’erreurs constamment en faisant des essais erreur, car après trois erreurs c’est fin du jeu. Par moment, vous aurez à jouer avec les preuves pour élaborer et faire des mises en accusation.

Une chose à bien garder à l’esprit avec Dry Drowning est que cela reste quand même un roman visuel avec des choix, etc. mais qui dit roman visuel dit énormément de lecture, donc soyez prévenu. Côté visuel, le jeu est très jolie et offre un look assez sombre, voir monochrome, mais légèrement teinté de couleurs. Le tout est très réussi et lui confère de la personnalité.

La force de Dry Drowning réside dans son histoire qui réussit à nous garder intrigué du début jusqu’à la fin, même si par moment on sent que certaines révélations sont un peu poussées. Mais, ça reste quand même passionnant, merci à la variété de personnages qui vont vivre autour de vous dans ce monde louche.

Merci à l’équipe de BadLand Publishing pour le code-presse.

Note: 7/10

#drydrowning

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s