Disgaea 6: Defiance of Destiny

Critique par Yann Grenier

Le premier nouveau jeu DISGAEA en six ans est arrivé ! Rencontrez Zed, un zombie qui s’est élevé au-dessus de tous sauf un – un dieu de la destruction ! Un simple zombie du Netherworld peut-il se lever et détruire un dieu ? Découvrez-le dans le dernier opus de la série DISGAEA ! Des fonctionnalités telles que la super réincarnation, des visuels 3D et des paramètres de jeu réglables en font le jeu parfait pour les nouveaux et les anciens fans de DISGAEA.

Disgaea 6 offre une expérience différente des autres jeux de la série, mais comme à son habitude, la série vous donne une histoire folle – voir ridicule – mais toujours aussi agréable à découvrir. Une des forces du titre réside dans ses personnages très colorés et qui fusionnent à merveille avec ce récit complètement fou qui offre de véritables moments de fou rire – et forcément les Prinnies sont toujours aussi stupides et divertissants. Pour les habitués de la série, vous ne serez aucunement dépaysé; finalement le charme opère toujours aussi bien. Le titre offre un gameplay SRPG standard – bien qu’on sent qu’une véritable attention a été porter à la gestion des systèmes de combats pour le meilleur, ce qui vous donne encore plus d’intérêts à monter votre niveau maximum à un absurde 99 999 999 rien de moins.

Disgaea 6 intégre des fonctionnalités qui aident grandement à l’expérience de jeu en général qui donne une accessibilité accru pour les joueurs; particulièrement avec la très brillante Demonic Intelligence. Cette option vous permet littéralement de programmer les personnages et par ce fait de spécifier les actions que les personnages effectuent à certains moment. Bien que cela peut paraitre lourd et complexe, de nombreux tutoriels et explications viennent aider grandement les joueurs à bien assimilé tout les subtilités que le jeu offre.


La série offre aux joueurs, pour la première fois, une aventure avec des modèles 3D tous très bien animés et comme à son habitude dans cette série, des visuelles colorés et remplis de folie et d’originalité bien que pour le moment des ralentissements viennent un peu gâcher l’aventure. Bien sûr des patchs viendront agrémenter l’aventure, mais dans l’immédiat c’est quand même agaçant. La musique et l’ambiance sonore général sont par contre sans aucune doute les meilleurs de la série – du moins à mon sens.

Disgaea 6: Defiance of Destiny est un pur SRPG diablement stupide et offre des moments où vous ne pourrez vous empêcher à tous le moins d’avoir un sourire au visage. Le jeu souffre cependant de ralentissement légèrement gênant, mais pour le reste; vous avez des centaines d’heures de jeu. Forcément, avec le temps, le jeu sera plus fluide et gagnera à coup sûr un point supplémentaire.

Merci à l’équipe de NIS of America pour le code-presse.

Note: 7.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s