The Falconeer: Warrior Edition ( Switch )

Critique par Yann Grenier

Envolez-vous dans les cieux à bord d’un majestueux oiseau de guerre, explorez un monde océanique surprenant et participez à des combats aériens épiques dans ce jeu de combat aérien nominé aux BAFTA du développeur solo, Tomas Sala. The Falconeer: Warrior Edition comprend le jeu entièrement mis à jour, plus le DLC « The Hunter », ajoutant une nouvelle classe de joueur avec un dragon Ormir pilotable et un ensemble de fusées guidées, et en plus le nouveau DLC « Edge of the World » contenant 3 quêtes secondaires supplémentaires et de nouvelles rencontres de boss.

Dans ce jeu, vous incarnez un puissant guerrier aéroporté traversant un vaste monde océanique déchiré par des générations de décisions empoisonnées et de dissidence. Au cours de plusieurs campagnes, vous découvrirez la vie sous de nombreux angles et serez surpris par plusieurs moment clef du jeu. Vous vous lancer dans un voyage de découverte et résolvez le mystère de l’Ursee, de ses habitants et de son histoire. Le jeu offre un bonne sensation de progression à travers des missions périlleuses et des quêtes secondaires; comme combattre les pirates, des krakens et bien d’autres menaces et surprises. Plongez dans les profondeurs de l’océan, survolez les nuages ​​pour combattre et engagez-vous dans des combats aériens furieux contre le mystérieux Ordre Mancer qui contrôle et régule la technologie. Une très grande quantité de contenue vous attendent.

Le gameplay demande un certain temps pour bien assimiler toutes les options de cette facette. En général, le gameplay, sans être extraordinaire, s’en sort bien – mise à part quand c’est le moment de cibler ou de changer de cible, je peine encore à maitriser à 100% cette fonction et je ne suis pas le seul, mais ce n’est pas un truc qui brise le jeu; c’est simplement un peu chiant. Mais sinon, vous avez plusieurs façons d’aborder le jeu; que ce soit de façon furtive ou en one man army – bien que si vous foncez tête baisser, vous risquer de déchanter assez vite, car certaines missions sont dures et demandent de bien réfléchir à comment aborder certaines situations.

Sur le plan visuel, c’est – on va se le dire – impressionnant sur la Switch, j’en étais bouche bée par moment surtout que le jeu a été créé par une seule personne. Les visuels sont fluides et on sent l’attention aux détails; les effets lumineux surprennent aussi par leurs qualités. Le jeu offre en plus du 60 images par seconde avec très peu de baise de frame et garde toujours une très bonne qualité d’image – que ce soit sur la TV ou en mode portable. La musique et l’ambiance sonore sont aussi tout aussi bonnes et se fondent parfaitement à ce qui se passe à l’écran.

The Falconeer est une très bonne surprise pour la Nintendo Switch, je suis vraiment abasourdi de voir ce titre rouler aussi bien sur la petite hybride. Les fans de jeux de combat aérien ont ici un excellent titre qui mérite absolument votre attention et qui comporte une grande durée de vie pour 29.99$. Cette version complète offre tout le contenu – DLC inclus.

Merci à l’équipe de Press Engine pour le code-presse.

Note: 8.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s