Prinny Presents NIS Classics Volume 1: Phantom Brave: The Hermuda Triangle Remastered / Soul Nomad & the World Eaters

Critique par Yann Grenier

Les classiques de NIS font leur retour sur la Nintendo Switch, et ce pour la toute première fois, Phantom Brave : The Hermuda Triangle Remastered et Soul Nomad & the World Eaters arrivent dans ce très intéressant duo de jeux. Avec des mécanismes de jeu uniques, des personnages mémorables et des illustrations à grande échelle, c’est un incontournable pour les fans de RPG de stratégie et les fans de NIS !

L’histoire de Phantom Brave se situe en l’an 913, dans un monde appelé Ivoire, où vit Marona, une jeune fille orpheline de 13 ans dotée d’une capacité particulière à communiquer avec les fantômes. Sa capacité suscite le ressentiment des autres, mais Marona, joyeuse et optimiste, n’est pas dérangée. Marona croit aux enseignements de ses parents selon lesquels les gens finiront par l’aimer tant qu’elle restera compatissante et gentille. Maintenant, Marona voyage à travers l’Ivoire avec son tuteur, « Ash the Phantom », pour résoudre les différends dans le monde entier.

Pour ce qui est de l’histoire de Soul Nomad, elle se situe sur le continent de Prodesto. La guerre exténuante était enfin terminée et un homme avait unifié le pays. Lord Median le Conquérant… Bien qu’il ne soit qu’un seul homme, son héroïsme a balayé le monde. L’empire harmonieux a résisté pendant 10 ans, avant de s’effondrer une fois de plus. Lord Median et son fils sont décédés et Prodesto est revenu à un état de guerre sanglante.
C’est alors qu’un clairon vesper retentit dans les couloirs de l’histoire. La fille de Median, Layna, était devenue une vraie leader. Les pays voisins ont conclus des traités, et pendant un moment le monde a connu la paix.
Mais alors le monde a été assombri, les violents échos de l’agonie et du meurtre ont brisé le pays. Les alliances fragiles ont été poussées à leurs limites par les créatures impitoyables. Mais tout humains qu’ils étaient, ils ont été victimes de la faiblesse et de la tentation. Certains se sont recroquevillés et ont fui, tandis que d’autres ont prêté allégeance aux bêtes.

Layna a rallié ses quelques camarades restants pour une confrontation finale. La vénérable reine guerrière a sacrifié sa vie pour bannir l’ombre. Ils étaient tous les deux consumés, et les trois mastodontes se turent…
soul-keyart

Ces deux titre sont fort intéressant, mais risque d’être un must buy que pour les fans finis de jeux de rôle, car forcément on sent quand même l’âge sur les deux jeux. Sans être nécessairement des classiques, les deux titres offrent des histoires – et un gameplay – intéressant, mais vieillot. Visuellement les deux jeux s’en sortent de façon correcte, mais sans plus – on a le sentiment de jouer à des jeux de Playstation 2. Cela reste quand même des rééditions agréables de ces classique de NIS.

Merci à l’équipe de NIS pour le code-presse.

Note: 7.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s