Don’t Sink

Critique par Yann Grenier

Un jeu de pirate ça vous dit ? Alors vous avez de la chance, car un nouveau jeu navigue sur les mers de la Switch dans l’espoir de vous proposer une aventure RPG qui vous poussera à devenir un pirate impitoyable. Provenant d’une petite équipe de développement, le jeu recelle de qualité pour offrir une expérience riche et agréable.

49176556_614320139023611_6163715877251317760_n

Dans Don’t’Sink, l’objectif est de vivre la vie d’un pirate débutant, de naviguer en haute mer et de gérer son équipage – alors que vous prétendez être une légende.  Lors de la création de votre personnage, les options sont assez limitées et, étant donné l’utilisation du pixel art, il est assez difficile de concevoir un pirate doté de nombreuses fonctionnalités exceptionnelles, mais c’est le moindre de vos soucis.

Dans le monde de Don’t Sink, il n’y a pas moins de 16 îles à conquérir et à parcourir, chacune ayant ses propres bâtiments qui pourraient comprendre un magasin, une taverne, un chantier naval et d’autres points d’intérêt. Le stock de magasin varie d’un endroit à l’autre, avec des articles tels que des munitions, des fournitures de navires, de la nourriture et des boissons disponibles à l’achat. Des navires plus gros et de meilleure qualité peuvent être trouvés au chantier naval, tandis que la taverne est l’endroit idéal pour recruter des membres d’équipage et rassembler des citoyens pour aider à peupler toutes les îles que vous possédez.

49172748_351160922376309_792110265666633728_n

En fonction de l’île sur laquelle vous vous dirigez, le voyage peut être long (en fonction du temps passé dans le jeu) et, au fil du temps, les niveaux de faim, de déshydratation et de moral entrent en jeu. Par conséquent, vous devez gérer votre cargaison via un menu contextuel et décider de quoi nourrir votre équipage, quelle quantité d’eau fournir et si vous voulez sortir la bière pour que tout le monde passe un bon moment.

Des événements aléatoires peuvent survenir à tout moment de votre voyage, certains d’entre eux épuisent vos stocks et d’autres vous conduisent dans des endroits mystérieux hors des sentiers battus. Ces batailles vous donnent quatre choix ; tirer sur le navire adverse, réparer votre navire, fuir le conflit et agripper le navire ennemi. Toutes les options prennent quelques secondes à exécuter, vous ne pouvez donc pas simplement lancer une charge de boulets de canon en une fois, car vous êtes limité à la capacité du navire.

49144893_269564367053155_9198948731095875584_n

Bien que vous puissiez récolter le butin de la guerre, l’afflux principal d’argent découle de plusieurs quêtes simples qui font revivre le monde de Don’t Sink, avec de petites histoires sur les habitants de ces îles farfelues, drôles et amusantes. Compléter ces tâches ne sera pas excessivement difficile, consistant principalement à traverser des ports pour vaincre des équipages de pirates spécifiques afin de livrer des fournitures, etc.  Le seul autre aspect à couvrir est celui de la gouvernance des îles placées sous votre volonté, avec l’espoir de financer de nouveaux bâtiments et de gérer l’intérêt général de la population afin de vous assurer un profit en santé.

Comme mentionné précédemment, l’esthétique de pixel fonctionne très bien. Les îles semblent toutes uniques sur le plan visuel et certaines d’entre elles sont vraiment ravissantes en raison d’une grande utilisation de couleurs. Malgré la simplicité de la bande son, vous avez l’impression que vous êtes sur le point de vous lancer dans un voyage aux proportions épiques. Un petit jeu qui sort de nul part, mais qui est étrangement addictif. Une belle réussite par une petite équipe, bravo!

Merci à Sebastian Nigro et Keymailer pour le code-presse.

Note: 8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s