Anodyne 2: Return to Dust

Critique par Yann Grenier

L’exploration 2D et 3D se rencontrent dans cette aventure surréaliste et narrative. Anodyne 2: Return to Dust combine l’échelle palpitante et la narration cinématographique des jeux 3D avec le design serré et la satisfaction facile à saisir des aventures d’action 2D. Explorez des lieux magnifiques et obsédants, parlez à des inconnus et faites-vous des amis et des souvenirs en cours de route.

Nano Dust infecte les insulaires de New Theland, déformant leurs émotions et leurs désirs. Vous incarnez Nova, un Nano Cleaner chargé de rechercher les malades et de rétrécir à l’intérieur de leur corps pour aspirer la poussière. Traversez les villes, les vallées et les friches, puis rétrécissez-vous dans les paysages d’esprit variés des personnages, des vallées enneigées éclairées par des aurores boréales aux chantiers de construction volcaniques périlleux avec un art qui réinvente les époques des consoles 16 bits et 32 ​​bits. Bien qu’assez original, la véritable réussite d’Anodyne 2 réside dans l’histoire qui suit au final un conte du passage à l’âge adulte et l’incertitude qui vient avec.

Anodyne 2 est très ingénieux par moment et réussi à surprendre. Ici, plusieurs gameplay s’offrent à vous comme exemple l’évolution des structures à deux mondes sous pression. Parfois, voyager dans la psyché d’une personne vous emmène ailleurs dans le monde. Simplement le fait d’explorez de merveilleux paysages 3D et 2D et se transformez!!! en voiture pour traverser des environnements. Avec plein de bonne idée et un gameplay sommairement assez simple, cette suite d’Anodyne offre une aventure facile d’approche, mais beaucoup plus profonde qu’elle peut laisser entre voir au début.

Je vous conseille fortement de plongez dans ses paysages pixélisés et lo-fi peints par Marina Kittaka, qui offrent de l’originalité et finalement de la qualité. Avec un peu plus de 50 chansons de Melos Han-Tani * Créé par Analgesic Productions (Melos & Marina), le duo derrière Anodyne 1, All Our Asias et Even the Ocean!

Belle petite suite sympathique et qui réussit à pousser vos réflexions de brillante façon.

Merci à l’équipe de Ratalaika Games pour le code-presse.

Note: 7.5/10

#Anodyne2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s