Two Point Hospital (SérieX)

Critique par Yann Grenier

La simulation de gestion de bâtiments hospitaliers offre sur console une excellente expérience de jeu nettement plus accessible qu’elle le laisse paraitre. Pour les non-initiés à la série, vous concevez de superbes hôpitaux, pouvez entre autres les décorez à votre guise, soignez des maladies très inhabituelles et gérez du personnel gênant tout en étendant votre organisation de soins de santé naissante dans le comté de Two Point. De plus, le titre a reçu un bon nombre de mise à jours depuis le lancement – « Bigfoot » et « Pebberley Island » ainsi que des surprises pour l’anniversaire de Sonic, entre autres.

Le titre offre plusieurs modes de jeu, comme le toujours pertinent mode bac à sable, mais le gros de votre temps vous serez assurément en mode carrière. Ici la progression se fait bien et le tout est bien expliqué. Plusieurs problèmes viendront vous rendre la vie infernal et vous aurez à bien réfléchir et gérer en cas de problème comme des maladies et virus , et par la bande vous aurez à gérer plus de personnel. Plusieurs autres facettes viennent diversifier le tous au cour de votre avancée. Plusieurs surprises inattendues, souvent cocasses et/ou catastrophiques viendront vous surprendre et vous amuser. L’humour est constamment de la partie et réussira à vous décrocher des sourires à répétition. Les joueurs expérimentés avec la série n’auront probablement pas trop de problème à gérer le côté financier et réussiront à garder un bon équilibre entre gagner de l’argent et réussir à gérer un établissement respectable, propre et complètement fonctionnelle, pour les autres la tâche sera ardue, mais oh combien gratifiante.

Le titre étant très beau et fluide sur Switch, sur la Xbox série X le titre à une résolution plus élevée et est nettement plus détaillées et super fluide, jamais de ralentissement et un chargement très rapide. Sur le plan technique, c’est clairement un sans faute. Two Point Hospital offre aux joueurs console un des meilleurs port du genre, la prise en mains est brillamment implanté, sans être aussi bien qu’avec un clavier et une sourie, mais quand même, c’est vraiment un gameplay confortable et il faut mettre de l’avant que ce genre n’est pas fait pour une manette, mais pourtant !!!

Vous avez ici une durée de vie énorme, plein de défis vous attendent, des surprises et de l’humour à profusion. Pour les fans du genre, c’est un achat obligatoire et pour les nouveaux joueurs qui auraient des crainte envers les contrôles du titre, c’est sérieusement réussi et le jeu offre une excellente expérience manette. Un titre qui est affreusement addictif – tenez vous le pour dit.

Merci à l’équipe de Sega pour le code-presse.

Note: 9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s